Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Shanghai Jewish Refugees Museum

Shanghai Jewish Refugees Museum

C'est en apprenant que la Maison Anne Frank d'Amsterdam exposait pendant un an au Musée des Réfugiés Juifs de Shanghai que j'ai voulu aller voir. J'ai toujours été très intéressée par la Seconde Guerre Mondiale, la déportation etc...Pour moi c'est quelque chose d'atroce qu'il ne faut pas oublier et qu'il faut transmettre pour ne pas recommencer. Quand j'étais plus jeune, mon grand-père me racontait comment cela se passait à ce moment là, comment il a échappé de justesse à une fusillade au cinéma car il avait raté sa séance et d'autres choses encore, et depuis je tiens beaucoup à cette période de l'histoire. J'ignorais totalement qu'il y avait des Israelites qui avaient pu partir en Chine à ce moment-là...

 

C'est donc par un Lundi matin que je suis allée faire ma petite balade. Toute seule car Panda n'est que très peu intéressé par cela, ce que je peux comprendre car ça ne l'a pas touché. J'arrive et je prends mon billet qui comprenait un café au "White Horse", se trouvant en face du musée mais qui en fait parti. 

Je rentre dans le premier bâtiment qui se trouve être de style "Shikumen" et on me donne des petits chaussons à enfiler par dessus mes chaussures comme pour les salles d'opérations etc...Rez-de-Chaussée, on y trouve la Synagogue car avant d'être un musée cet endroit n'était qu'une Synagogue. Je suis très mauvaise en religion alors je vous laisse la photo et voir ce qui s'y trouve.

Shanghai Jewish Refugees Museum

Premier étage, on a une biographie d'un certain Jacob Rosenfeld. Un Juif Autrichien, chirugien de renom, qui s'est réfugié à Shanghai et qui a aidé la Chine à combattre l'Occupation Japonaise en s'inscrivant dans l'Armée de Mao et en guérissant des blessés de guerre. On sent encore la petite touche "Chinoise" là dedans. Mais bon l'histoire est intéressante !

Shanghai Jewish Refugees Museum

Et enfin au troisième étage, la fameuse exposition Anne Frank que j'attendais impatiemment ! J'ai toujours voulu visiter l'Annexe d'Anne Frank mais je dois avouer ne jamais avoir été intéressée par la ville d'Amsterdam donc pas vraiment d'occasion d'y aller. Alors bon bien sûr que ce n'est pas la même chose mais j'espérais des choses exclusives comme des objets prêtés ou autre. Vous savez comme quand les musées "s'échangent" pour un temps des pièces le temps d'une exposition. Ben là rien de tout cela. On retrace l'histoire d'Anne Frank, de sa famille et des autres personnes ayant habité/aidé l'Annexe. Vu que je suis très renseignée sur son histoire, j'ai également lu son journal, vu des documentaires, téléfilms etc...je n'ai rien appris de plus que ce que je savais déjà. Donc je suis partie un peu déçue de cette exposition car j'en attendais tellement. Je viens de me rendre compte que j'ai même pas fait une photo "histoire de".

A partir de là, on ressort et direction la gauche pour y découvrir quelques renseignements sur la Synagogue/sur le Musée ainsi qu'un monument et un immense mur avec tous les noms des Juifs s'étant réfugiés à Shanghai par ordre alphabétique. Je ne sais pas si je dois dire Juifs ou Israelites car la dernière fois je regardais une vidéo d'une déportée qui disaient qu'avant on disait "Israelites" et qu'elle était choquée du mot "Juif" qui était utilisé depuis la Seconde Guerre Mondiale. Loin de moi, l'idée de heurter quelqu'un alors si je fais une erreur s'il vous plait corrigez-moi. Je reprends. Et entre tous ces noms on trouvait parfois des citations de ces personnes.

Shanghai Jewish Refugees Museum
Shanghai Jewish Refugees Museum
Shanghai Jewish Refugees Museum
Shanghai Jewish Refugees Museum

On arrive donc dans la petite cour. Il y avait grand soleil ce jour-là et toute la cour s'est retrouvé irradiée par la lumière, comme illuminée par l'espoir. A gauche et à droite se trouve deux halls d'exposition avec 1 statue de chaque côté. Je commence par la gauche et on trouve devant le hall la statue de ce fameux Jacob Rosenfeld. Dans ce hall, on va d'abord parler des réfugiés une fois la fin de la guerre. Certains sont restés car c'était désormais ici leurs chez eux et d'autres sont retournés chez eux pour retrouver leur famille. On y parle également de la vie à l'intérieur du Ghetto car oui Shanghai avait un Ghetto ! Forcément, il y avait l'occupation Japonaise et vu que le Japon était allié à l'Allemagne il ne faut pas croire que c'était la belle vie ! On y apprend d'ailleurs qu'il y avait un consul Nazi qui avait proposé aux Japonais de faire eux aussi la "solution finale" mais que cela ne s'était pas fait. Il y a les explications du musée mais il y a aussi des tablettes avec les interviews des réfugiés eux-mêmes qui racontent. Ils racontent comme quoi c'était difficile car ils étaient entassés avec les Chinois et qu'ils savaient qu'ils prenaient leurs espaces mais que tout s'était toujours très bien passé et que les Chinois les avaient toujours aidés et traités avec respect. Et qu'en échange les Juifs aidaient également les Chinois lors des crises avec les Japonais et parfois en les aidant même à la Résistance. Si c'est pas beau ça : le partage, l'échange, l'entraide. D'ailleurs, j'ai lu une phrase qui m'a marqué : "La Chine nous a si bien accueilli alors que d'autres pays se trouvant autour de nous disaient avoir pitié de nous mais ne nous aidaient pas". Forcément le gouvernement Français était loin d'aider la population, on préférait aider à tuer la population... Et je suis tellement admirative de ces hommes et femmes qui au péril de leurs vies ont sauvé hommes, femmes, enfants, Juifs, Non Juifs, Résistants etc...

Shanghai Jewish Refugees Museum
Shanghai Jewish Refugees MuseumShanghai Jewish Refugees Museum
Shanghai Jewish Refugees Museum

Mais d'ailleurs vous pensez que ces personnes sont venues en Chine comme ça en prenant des bateaux comme on part en croisière ? Et là on en vient à la deuxième statue se trouvant devant l'exposition du hall de droite (car on est sortis du hall de gauche), Mr Ho Feng Shan. Cet homme était Consul Général de Chine en Autriche. Il a permit à des familles, grâce à des visa "à vie", de rejoindre la Chine et de sauver leurs vies. Au péril de sa carrière et de sa vie. D'ailleurs, Israël lui a donné le titre de "Justes parmi les Nations". Donc au début on nous raconte un peu la vie de cet homme et puis on repart sur la vie des réfugiés en ce qui concerne le "social". Les célébrations de mariage (d'ailleurs on y trouve une jolie robe de mariée donnée par une réfugiée), les divorces, l'ouverture des boutiques car ils ont commencé à ouvrir des magasins (une rue était la Little Vienna) et également la mise en place de journaux. 

Shanghai Jewish Refugees Museum
Shanghai Jewish Refugees MuseumShanghai Jewish Refugees Museum
Shanghai Jewish Refugees MuseumShanghai Jewish Refugees MuseumShanghai Jewish Refugees Museum

Ce musée était fortement intéressant car comme je l'ai dit je ne savais pas que des Juifs s'étaient réfugiés en Chine et encore moins comment se passait la vie pour eux ici. La chose que je retiens de ce musée est comment trouver de l'espoir dans les pires moments. Comment la nature humaine peut parfois être horrible mais aussi très bonne. Pas tout le monde a eu la chance de se réfugier ailleurs je le sais bien malheureusement. Heureusement il y a eu des personnes qui ont su aider des personnes à s'en sortir tous comme beaucoup de Français ont aidé d'autres personnes à avoir la vie sauve. Je dis Français car je parle en tant que Française mais je sais que d'autres personnes d'autres nationalités ont aussi aidé. Pour moi ce musée donne l'espoir d'un jour meilleur et à quel point il est bon d'aider son prochain. Et pour ce qui est de l'Exposition Anne Frank en effet pour ceux qui ne s'y connaissent pas bien y trouveront des réponses mais pour ceux qui comme moi connaissent déjà pas mal de choses vous n'y apprendrez rien de plus.

 

Ensuite direction le White Horse, qui est le café se trouvant en face du musée. C'était à la base un café qui avait été ouvert par des personnes juives et se trouvant dans le ghetto. En fait, on nous dit le café est offert mais vous pouvez prendre n'importe quoi sur la carte et la carte est très bien fournie. Puis l'endroit est également très agréable !

Shanghai Jewish Refugees Museum
Shanghai Jewish Refugees MuseumShanghai Jewish Refugees Museum

Histoire : La synagogue a été créée en 1907 par des Juifs Ashkénaze venant de Russie et fut nommé Moshe (Moïse en hébreu) en rapport à l'un des membres de cette communauté qui s'appelait Moshe Greenberg. Etant donné que la communauté grandit dans les années 1920, le Rabbin de Shanghai Rabbi Meir décida d'agrandir la synagogue en supprimant le premier étage et en créant une mezzanine. La synagogue fut confisqué par le gouvernement en 1949 et fut changé en hôpital psychiatrique mais aussi comme offices. C'est en 1990 qu'elle reprit son caractère initial. En 2004, la Synagogue Ohel Moshe fut inscrit dans la liste des trésors architecturaux de Shanghai et en 2007 le gouvernement de Hongkou (quartier de Shanghai où elle se trouve) décida de la restaurer dans son apparence original à l'aide d'archives municipal. Alors s'ouvrit le musée commémoratif sur les réfugiés Juifs de Shanghai.

Shanghai Jewish Refugees Museum

Métro : Tilanqiao (ligne 12)

Tarif : 45yuans le ticket simple (environ 5,70€) et 50yuans avec la boisson qui coûte normalement 36yuans (environ 6,30€)

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 1

Commenter cet article

Angelilie 30/08/2017 15:23

un beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog (lien sur pseudo)
au plaisir

Krys / 克丽丝 31/08/2017 01:40

Merci Angelilie
Merci pour le lien de ton blog :)