Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Temple de Jing'An, Shanghai

Temple de Jing'An, Shanghai

Comment parler de Shanghai sans parler du fameux temple de Jing'An qui a donné son nom au quartier ! Reconnu pour être une vraie merveille traditionnelle entourée de grattes-ciel ultra modernes, le temple Jing'An a fait beaucoup parler de lui. J'ai donc décidé par un temps des plus radieux d'aller faire un petit tour ! Non le temps n'était pas du tout au rendez-vous et il pleuvait à torrent, mais j'ai l'impression que ça lui a donné une toute autre dimension mais pas déplaisante.

Une chose importante à savoir : vous ne pouvez payer l'entrée qu'en liquide ! Pas de carte bleue, pas de WeChat, pas de Zhifubao...du cash ! 

Faites également attention aux vieilles voyantes se trouvant à l'entrée du temple. Bon normalement elles ne s'adressent qu'aux chinois, sauf s'il elle vous entend parler Chinois ce sera aussi peut-être à vous. Pendant que vous marchez elle vous dit la bonne aventure, que vous vous arrêtiez ou pas, puis à la fin il va falloir payer car ce n'est pas un service gratuit. 

Temple de Jing'An, Shanghai

On rentre donc à l'intérieur du temple qui est une cour immense un peu comparable au Temple Jogye-sa de Seoul. Vous avez sur la gauche de la porte d'entrée, des encens sauf que contrairement à d'autres temples cela ne sont pas gratuits (2yuans soit environ 0,27€). Même sous la pluie on a trouvé ce temple vraiment magnifique. Nous commençons donc par la droite et de là se trouve une statue de Bouddha en Jade. Cette statue en Jade est loin d'être comme toutes les autres. Ce portrait de Sakyamuni (Siddhartha, le Bouddha Historique) est le plus grand portrait de celui-ci fait de jade pur dans toute la Chine. Il mesure 3,78m sur 2,6m et attention il pèse 11000kg ! Il parait qu'il ne rentrait pas dans le hall et que des morceaux qui se sont effrités en forçant le passage. Bizarrement ce n'est pas le Bouddha qui m'a le plus marqué mais le fait qu'il soit fait en 11000kg de jade pur, ça ça fait de l'effet !

Temple de Jing'An, Shanghai

Après nous sommes allés à gauche et nous y avons trouvé une statue de Guanyin la bodhisattva de la Miséricorde. D'ailleurs, j'ai appris qu'il n'y avait qu'en Chine que Guanyin était une femme. Au Japon, c'est une femme mais avec des traits masculins et en Inde c'est un homme. Mais c'est la seule femme de toute la religion bouddhiste Chinoise. Point trop n'en faut ! La statue représente Guanyin debout sur un lotus, elle mesure 6,2m pèse 5 tonnes et est taillée dans un camphrier.

Temple de Jing'An, ShanghaiTemple de Jing'An, ShanghaiTemple de Jing'An, Shanghai
Temple de Jing'An, ShanghaiTemple de Jing'An, Shanghai

On a décidé de déambuler dans les "couloirs" pour se protéger un peu de la pluie et en passant nous avons vu plusieurs salles avec des familles veillant l'autel de leurs morts. Cela montrait que le temple est bel et bien actif. Après nous avons pris l'ascenseur car contrairement aux autres temples que nous avions visité jusqu'à présent, le temple a des halls se trouvant en étages. Ce qui rend ça encore plus magique si je peux le dire ainsi. On arrive donc au fameux Mahavira Hall avec en son centre un Bouddha en position de méditation sur un lotus. Celui-ci est tout en argent, il pèse 15 tonnes et mesure 8,8m. Encore une fois ce n'est pas le Bouddha qui m'a fait le plus d'effet. Les colonnes qui soutiennent le Hall sont au nombre de 46 et sont en fait en teck du Myanmar. Derrière celui-ci on peut voir une représentation d'Arhats, l'Arhat étant le dernier échelon de celui qui atteint la sagesse. En étant montés un peu plus haut, on peut voir que certaines poutres du temple sont tenus par des dragons sculptés dans du bois. Sublime !

Temple de Jing'An, ShanghaiTemple de Jing'An, Shanghai

On repart cette fois-ci sur le hall à voir au dessus de la porte d'entrée. On peut apercevoir cette magnifique colonne de 4 lions, merci au Jiaozi qui m'a dit que c'était également l'emblème de l'Inde ce que je ne savais pas. Justement peut-être est-ce un lien avec le pays fondateur du Bouddhisme? Et on arrive donc au Hall des Rois Célestes qui sont normalement au nombre de 4 mais il n'y en avait que 2,  un de chaque côté, puis on y trouve au milieu Pudai (le Bouddha Rieur). Sur les côtés de ce hall se trouve la tour de la cloche et du tambour, comme à Beijing. Les salles étaient fermées on a dû donc se contenter de regarder à travers. D'ailleurs la cloche, qui est en bronze, date de la Dynastie Ming (1368-1644). Puis il y a le Hall des Trois Sages mais je l'ai apparemment manqué, je pense qu'il est derrière avec la sublime pagode que l'on peut voir en levant un peu les yeux dans la cour centrale.

Temple de Jing'An, Shanghai
Temple de Jing'An, ShanghaiTemple de Jing'An, Shanghai

Ce temple est une vraie beauté. On ne peut comparer le Temple des Lamas (dont je parle ici) et Jing'An qui sont deux styles complètement différents, mais le fait que le temple ne soit pas de "pleins pieds" mais en étages donne vraiment une toute autre approche et permet de voir certains détails. Les statues ne sont pas les plus belles que j'ai pu voir jusqu'à présent car Yonghe Gong met vraiment la barre très haute mais il serait une folie de ne pas s'arrêter voir le temple qui est un des plus beaux temples que j'ai pu voir jusqu'à présent !

 

Histoire : Il a tout d'abord été construit en 247 après JC pendant la période des Trois Royaumes dans le royaume de Wu, dont la région actuelle est Shanghai/Nanjing/Suzhou. Justement n'a pas toujours été à son emplacement actuel. Il était à la base près de la rivière Suzhou, non pas la ville mais la rivière qui traverse Shanghai pour se jeter dans le Huangpu. De plus, Jing'An ne s'appelait pas encore ainsi. Il s'appelait "Hudu Chongyuan" à ce moment là, puis lors de la Dynastie Tang il changea pour la première fois de nom et se nomma "Monastère Yongtai Zen". Puis c'est lors de la Dynastie Song qu'il changea de nom et de position ce qui donna le temple que l'on connait aujourd'hui. Jing'An signifiant "Paix et Tranquillité" (jing 静 : tranquillité, an 安 : paix). C'est d'ailleurs un très célèbre calligraphe qui l'aurait appelé ainsi. Jing'An a un statut historique concernant le bouddhisme chinois et cela date bien avant la Dynastie Song ! Dans la cave des 1000 bouddha de Dunhuang, plus précisément la cave 303, se trouve une fresque. Cette fresque représente 2 statues de Bouddha en pierre flottant sur la rivière Wusong et les personnes les menant dans le temple (Jing'An) pour prier. Cette fresque relate l'évènement qui s'est effectivement déroulé lors de la Dynastie des Jin de l'Ouest en 313 après JC. Le temple prit son apparence actuelle lors de la Dynastie QingEn 1903, l'Association Nationale des Chinois Bouddhistes fut établie dans Jing'An et dès lors il est devenu le centre bouddhiste le plus connu à travers toute la Chine. En 1930, le temple était dirigé par l'abbé Khi Vehdu qui était à ses heures perdues un gangster ! L'habit ne fait pas le moine ou l'abbé haha ! Il mesurait 2 mètres et se balader avec ses gardes du corps russes. Il avait également pas moins de 7 concubines à qui il aurait donné une maison et une voiture. A comprendre : chacune ! Quand on aime on ne compte pas ! En 1953, le maître Chisong y a installé l'autel au mandala de la Secte du Bouddhisme ésotérique Tang et est devenu dès lors le lieu le plus connu pour la pratique de cette secte en Chine. Arriva la Révolution Culturelle et le temple changea de fonction et devint...une usine de plastique ! Il fut également mis à sac par les révolutionnaires qui pillèrent le temple et y mirent le feu faisant perdre au temple huit de ses plus grands trésors. Il en reste un seul et se trouve sur le croisement d'une voie rapide. Mais il redevint le splendide temple que nous connaissons en 1984 et fut réouvert au public en 1990. Depuis 1998, le monastère a oeuvré pour tout rénové et y installer la pagode. Ce fut fini en 2010. Les donations de tous les fidèles bouddhistes ont permi l'élévation du fameux Bouddha en Argent se trouvant dans le Hall Mahavira. Désormais il y a une nouvelle collecte de fonds pour faire une statue de Bouddha cette fois-ci en or qui pèserait 2 tonnes. Il y'a également une foire du temple qui se tient au temple chaque année. Lors de la 8ème année de règne de l'Empereur Guangxu, Dynastie Qing, un festival fut tenu le 8e jour de la fête lunaire d'Avril pour célébrer la naissance de Bouddha. Tous les villageois sont venus vendre leurs produits artisanaux, d'agriculture etc...Cela a duré 3 jours et beaucoup de personnes sont venus de par et d'autres pour prier. Et voyant à quel point le commerce était fleurissant ce jour là c'est devenu depuis une tradition qui perdure de nos jours. 

 

Temple de Jing'An

Tarif : 50 yuans (environ 6,70€)

Métro : Jing'an Temple (ligne 2 et 7)

Temple de Jing'An, Shanghai
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article