Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Insa-dong, Seoul

Insa-dong, Seoul

Après avoir descendu toute l'allée du Bukchon Hanok, nous avons donc atterrit à Insa-dong. Insa-dong est très réputé pour toutes ses boutiques de souvenirs, mais attention pas n'importe quel souvenir ! Vous trouverez bien sur des petits portes-clés, des chaussettes, tout pleins de petites babioles...Mais on ne va pas là-bas pour ça, non ! On y va pour des souvenirs dignes de ce nom tels que les fameux Hanbok, la porcelaine céladon connue de part le monde, des pinceaux de calligraphie, des calligraphies...C'est un vrai régal pour les yeux et un vrai désastre pour le porte-monnaie ! Mais il y'en a pour toutes les bourses et ce qu'il faut savoir c'est que 40% des objets artisanaux coréens sont vendus ici. Vous avez également des petits salons de thé et de très célèbres galeries d'art pour les amateurs. Et ce qui est bien dans cette rue c'est que ce ne sont pas les barres d'immeubles mais des bâtiments de taille très raisonnable ce qui nous ferait croire que nous sommes ailleurs que dans une capitale Asiatique ! Personnellement nous n'avons pas pris le risque de prendre de la porcelaine ni quoi que ce soit par peur de ne pas pouvoir le retrouver sur pied si nous rentrons un jour en France et ce qui aurait eu le don de m'agacer. Si vous avez une petite fringale vous pouvez trouver tout le long des petits vendeurs ambulants pour des Gimbap mais surtout des bungeoppang (taiyaki coréen ou des sortes de gauffres fourrées en forme de poisson) et des odeng. Je m'attendais tellement à gouter les odeng qui sont des brochettes de pâte de poisson qu'on trempe dans une soupe de poissons. Je me souviens que Lee Min Ho dans "Boys Over Flowers" adorait ça et depuis ma mission c'était de goûter ! Sauf que j'ai horreur de ça, ça n'a pas de goût mis à part un aspect pâteux dans la bouche et pour sûr la soupe c'est pas ma bonne vieille Bouillabaisse ! Mais pour sur c'est un endroit très sympa, qui bouge pas mal et où il fait bon se promener car en plus le week-end c'est purement piéton et c'est donc parfait pour arpenter les secrets d'Insa-dong ! 

 

Pour la petite histoire Insa-dong vient à la base de deux villes donc les syllabes se terminaient par "In" et l'autre "Sa". Les deux étaient divisées par la rivière qui ruisselle le long de l'actuelle rue principale d'Insa-dong. Tout comme Bukchon Hanok, et ce 500 ans plus tôt, Insa-dong était un endroit résidentiel essentiellement pour les fonctionnaires officiels et les rues adjacentes servaient de lieux d'études pour la peinture. Dans les prémices de la Dynastie Joseon, Insa-dong appartenait à Gwanin et Gyeonpyeong de Hanseong (Hanseong étant l'ancien nom de Seoul). Pendant l'occupation Japonaise, les Coréens les plus aisés avaient été obligés de déménager et de vendre tous leurs biens, Insa-dong s'était transformé en une sorte de marché des antiquaires d'ailleurs on peut maintenant faire le lien entre le fait de trouver beaucoup de boutiques d'antiquités et son passé. Ce n'est qu'après la Guerre de Corée que les cafés sont apparus. En 1960, les étrangers commençaient déjà à aimer flâner dans le quartier et c'est lors des jeux olympiques de Seoul en 1988 que sa popularité explosa. 

Je n'ai pas de photo car il faisait nuit et mon appareil photo était mal réglé mais je vous encourage à regarder de vous même sur le net ;)

Insa-dong, Seoul
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article