Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gyeongbokgung et le Musée Folklorique National de Corée

Gyeongbokgung est le premier lieu historique que nous avons visité. Nous sommes arrivés le Dimanche, on l'a joué pépère et le Lundi on a commencé sur les starting blocks ! Le programme de la journée était Musée Folklorique National de Corée -> Gyeongbokgung -> Samcheong-Dong -> Bukchon Hanok -> Insadong. Ca fait un peu long comme programme mais on va y aller en douceur ne vous en faites pas ! Ce qu'il faut absolument savoir est que le Musée du Palais n'est pas ouvert le Lundi ! Malheureusement j'avais prévu bien d'autres choses les jours suivants donc nous n'avons pas pu y aller. Quel dommage car j'en avais entendu beaucoup de bien, une prochaine fois peut-être ! On a commencé par le Musée Folklorique qui se trouve au nord de Gyeongbokgung car il y avait une visite guidée à 11h et je me suis dis que ce serait surement plus intéressant si quelqu'un nous expliquait. 

Gyeongbokgung et le Musée Folklorique National de Corée

Le Musée Folklorique la première chose à savoir : on s'est régalés et on en est ressortis conquis ! Très clairement ce musée est vraiment génial ! Déjà j'ai adoré la boutique, si vous vous souvenez je suis une fan des boutiques de musées, j'y ai d'ailleurs achetés toutes les "Lettres à Jiaozi" ! Il est divisé en 3 secteurs : Le hall du Style de Vie Coréen, le hall des Coréens au travail, et le hall du Cycle de la Vie Coréen. Il y avait aussi une exposition temporaire sur les couleurs dans la vie coréenne qui fut très intéressante malgré qu'il n'y ait pas d'explication en anglais. Interdit de prendre de photos donc je n'ai rien à vous présenter mais c'était vraiment très intéressant de voir comment la couleur fait partie intégrante de la culture coréenne. J'en connais pas mal sur le sujet mais je suis une Occidentale en Chine ne l'oublions pas et je vous laisse voir ça avec les autres blogueurs spécialisés sur la Corée. Vous pouvez le visiter avec le billet d'entrée de Gyeongbokgung.

Commençons par le Style de Vie Coréen qui commence de la préhistoire à l'ère Joseon. On y voit et apprend beaucoup de choses aussi bien au niveau des objets de vie, que de l'habillement, que de l'habitation. On y voit les différentes soieries, les étapes de la fabrication du kimchi, du soju...On a beaucoup apprécié le fait de pouvoir monter dans une reproduction de maison coréenne, sans les chaussures bien sûr, pour pouvoir s'approcher et mieux voir l'intérieur ! A la sortie de ce "chapitre" on avait même la possibilité d'essayer gratuitement des chapeaux coréens ! 

Gyeongbokgung et le Musée Folklorique National de Corée
Gyeongbokgung et le Musée Folklorique National de CoréeGyeongbokgung et le Musée Folklorique National de Corée
Gyeongbokgung et le Musée Folklorique National de CoréeGyeongbokgung et le Musée Folklorique National de Corée

Nous sommes passés également au hall des Coréens au travail mais les photos sont de mauvaises qualités donc je ne peux vous en montrer aucune mais on voit le travail des champs et le travail de la pêche. D'ailleurs on a vu une épuisette à dauphin, là on a pas compris ! Mais c'était très intéressant car c'est d'un point de vue au gré des saisons avec des jeux de sons et lumières on est vraiment transportés ! 

Et ensuite vient avec le cycle de la vie Coréenne. Au début on voit ce que fait la femme enceinte, si je me souviens bien il y a quelque chose avec de la farine ou quelque chose comme ça. Après on passe à l'anniversaire des 100 jours ou j'ai enfin compris l'importance des 100 jours (car avant les bébés mourraient très tôt et s'ils atteignaient les 100 jours on pouvait enfin leur donner un nom) et la fameuse tradition "la première chose qu'il touche ce sera son métier ou sa destinée". Panda ne sait pas ce qu'il a touché mais on lui a fait faire haha petit Panda ! Après vient le moment du mariage avec le fameux mariage coréen, d'ailleurs ils montrent une vidéo pour qu'on puisse voir de nous même. La musique très importante dans la vie coréenne et en dessous de chaque instrument vous allez trouvez comme une grosse oreillette en fer qui vous permet d'écouter le son que fait l'instrument. Encore une fois c'est quelque chose que nous avons vraiment apprécié avec Panda car c'est un musée où l'on ne s'ennuie pas car on est vraiment transporté et c'est vraiment agréable de pouvoir mettre la main à la pâte. Ensuite vient l'anniversaire des 50 ou 60 ans me semble-t-il et enfin la mort avec l'autel et la vaudou en charge "d'exorciser" l'âme. Je ne m'y suis pas attardé car ce sujet me met vraiment très mal à l'aise.

Gyeongbokgung et le Musée Folklorique National de CoréeGyeongbokgung et le Musée Folklorique National de Corée
Gyeongbokgung et le Musée Folklorique National de CoréeGyeongbokgung et le Musée Folklorique National de CoréeGyeongbokgung et le Musée Folklorique National de Corée

Il y a aussi une exposition à l'extérieur avec des totems, des moulins à vents qui semblaient très intéressante mais malheureusement nous étions en retard pour la visite guidée du palais. En tout cas je vous le conseille très chaudement car on l'a adoré ! 

Ce qu'il faut savoir sur ce musée c'est qu'il est à la base "le Musée d'Arts Populaires" qui fut fondé en 1924 sous l'administration japonaise. Mais l'officialisation se fait bien évidemment après la libération de la Corée sous l'ordre américaine le 8 Novembre 1945 et porte le nom de "Musée Ethnographe". 5 ans plus tard, il est fusionné avec le Musée National de Namsan. Il n'a pas toujours été à cet endroit, il a changé plusieurs fois de place et son endroit actuel était anciennement le Musée National de Corée. Il a prit sa position actuel le 17 Février 1993 et le Musée National de Corée se trouve désormais à l'entrée de Gyeongbokgung.

Gyeongbokgung et le Musée Folklorique National de Corée

Retour en cavalant à la case départ à 11h02, heureusement que c'était pas la cité Interdite sinon nous y serions jamais arrivés ! Bref on arrive à rattraper le guide pour une visite guidée en Anglais. Ca c'est un truc qu'on a également beaucoup apprécier à Seoul : il y a des visites guidées en Anglais, Chinois, Coréen et Japonais gratuites ! Bon il y a des horaires et vous êtes en groupe mais c'est totalement gratuit ! En Chine laissez tomber vous payez pour tout ! A Seoul, ils sont tellement contents de transmettre leur culture qu'ils font ça gratuit et dans la bonne humeur ! Franchement c'était un régal pour nous ! En Chine, la culture et la bonne humeur se paye ! Certes il faut prévoir un peu son temps car la visite dure environ 1h-1h30 mais ça vaut vraiment le coup et on apprend beaucoup ! Au fait on dit soit "Gyeongbokgung" soit "Palais de Gyeongbok" mais on dit pas Palais de Gyeongbokgung car "Gung" signifie déjà "Palais". Bon on commence par Geunjeongjeon (la Diligence aide le Gouvernement) qui est l'endroit où se trouve le trône. Devant ce palais, on y trouve un chemin plus large et un peu plus haut que les deux se trouvant sur les côtés : c'est l'allée du Roi et seul le Roi peut l'emprunter. On y trouve aussi des stèles comme dans l'Académie Impériale de Pékin dont je vous ai récemment parlé. Ce sont pour les généraux et le rang est selon le grade : plus gradé = plus devant et moins gradé = derrière. Dans la cour, on trouve plusieurs représentations de phénix mais aussi des représentations des signes zodiacaux Chinois. On monte en direction de la salle du trône et on y apprend que ce bâtiment ainsi qu'un autre que nous verrons après sont les deux seuls monuments encore intacts de l'occupation Japonaise. Il y a en tout que 30% de "vrais" bâtiments dans tout le palais, le reste ayant été rasé par l'occupation Japonaise afin d'anéantir la culture Coréenne et d'y instaurer la culture Japonaise. Les Coréens ne devaient surtout pas utiliser le Hangul aussi bien à l'écrit qu'à l'oral mais le Japonais. Bref c'est ici que le Roi donnait des audiences importantes et faisait des déclarations d'importance nationale. Tout était noté par un scribe qui était constamment avec lui, toutes ses paroles sont notés et d'ailleurs les écrits sont maintenant publics et se trouve à la Bibliothèque de Corée se trouvant à Seoul si je me souviens bien. On trouve derrière le trône une peinture nommée "Ilwolobongdo" : une lune blanche et un soleil rouge, 5 montagnes. La lune blanche représente la reine qui est le yin, le soleil rouge représente le roi et donc le yang. Les deux se complètent mutuellement et enfin les 5 montagnes sont les 5 montagnes sacrées du bouddhisme en Corée : Geumgang, Baekdu, Jiri, Myohyang et Samgak. J'ai tellement adoré ce "scénario" que je me le suis acheté en porte carte de visite haha. On le trouve également sur les billets de 10000 won avec le roi Sejong. Et on trouve gravé au plafond un dragon le seul animal zodiacal qui se trouve à l'intérieur du palais, n'est-il pas magnifique ? Et ce qui est drôle c'est que sur le toit se trouve des personnages protecteurs comme dans tous les palais asiatiques sauf que cela ne sont pas comme les autres. Vous y verrez un moine, un singe ... Ca ne vous rappelle pas la légende du Roi Singe Sun WuKong ?

Gyeongbokgung et le Musée Folklorique National de CoréeGyeongbokgung et le Musée Folklorique National de Corée

Après on passe à Gangnyeongjeon qui est le quartier de résidence du roi. On y trouve un palais principale et des petits aux alentours. Ils avaient ouverts la partie centrale pour qu'on puisse voir l'intérieur. On apprend justement que les Coréens avaient trouvé un système pour enlever les portes l'été et les suspendre pour laisser circuler l'air frais et bien sûr les fermer pour l'hiver. Même Panda a trouvé ça astucieux parce que non en Chine ça n'existe pas ce système, s'il fait chaud on préfère partir ailleurs ! On nous explique également que c'est ici que vient se retirer le roi quand il est fatigué et aussi pour dormir. Le roi n'a pas qu'une chambre mais plusieurs ! Si je me souviens c'est au nombre de 9 mais depuis Décembre j'ai dormi alors ne me faites pas confiance ! Et on ne savait jamais où est-ce qu'il se trouvait pour éviter les assassinats. Il n'y avait qu'une personne qui avait le droit de rester à son chevet la nuit et non ce n'était pas la reine mais soit un garde soit une nourrice et il se devait de rester éveiller toute la nuit. Après on nous a expliqué bien sûr le fameux chauffage "ondol" qui est le chauffage par le sol. En gros, pour faire bref, c'est un système de chauffage au charbon dans une pièce se situant sous "la maison" et c'est la vapeur qui fait chauffer le sol et apparemment ça marche plutôt bien ! On nous explique aussi que les cheminées se trouvent loin des pièces pour éviter de montrer où se trouve le roi. 

Gyeongbokgung et le Musée Folklorique National de Corée

Après on passe aux quartiers de la reine nommé Gyotaejeon. Vu qu'une fois qu'elle rentre dans le palais, la reine ne peut plus ressortir de toute sa vie on lui a quand même donner en plus d'une grande pièce : un jardin nommé Amisan ! Bon on y est allés en Décembre donc il n'y avait pas grand chose dans le jardin donc c'est pour ça que je n'ai pas fait de photos. Mais il y a les cheminées qui sont cachés par des pierres rouges où sont gravés les 9 neufs signes d'immortalité qui sont des animaux mais aussi des végétaux. Ce jardin avait était crée pour lui permettre de voir passer les saisons car forcément le temps ne devait pas passer très vite. Le quartier du roi et de la reine sont directement reliés par un couloir mais ce qu'il faut savoir c'est qu'il ne passait en moyenne qu'une nuit par mois ensemble, eh oui fallait bien aller voir les concubines de temps à autre ! Même si le roi finissait par mourir, la reine ne perdait jamais son statut et était autorisé à rester dans le palais mais dans un autre endroit. Et en plus d'avoir un jardin elle avait aussi : sa salle d'accouchement privative ! Comme ça, elle est direct sur place ! 

Gyeongbokgung et le Musée Folklorique National de Corée

Un autre endroit qui a résisté à l'invasion Japonaise c'est Gyeonghoeru qui est l'endroit où le roi donnait des réceptions très importantes comme les diners avec les émissaires d'autres pays. Il fut construit en 1412, détruit lors de la première invasion Japonaise en 1592, et reconstruit en 1867. Il est fait de pierres (les poutres) et de bois (le reste du palais). Les poutres extérieures sont carrés et celles de l'intérieur sont rondes pour représenter le feng-shui : la terre est carrée et le ciel est rond. Comme au Temple du Ciel ! Et vous ne serez pas étonnés de savoir que c'était bien gardé par des soldats au rez-de-chaussée auxquels cas il y aurait du grabuge. La seule personnalité importante de notre époque qui a été capable de manger à l'intérieur est Barack Obama car oui il est fermé au publicEt pour accéder à cet endroit qui se trouve sur l'île du lac artificiel il y a 3 portes qui mènent au pont : la centrale et la plus large est toujours pour le roi et les autres pour le reste. 

Après nous sommes partis en direction du plus "grand" jardin et sur le chemin nous nous sommes arrêtés pour voir où se trouvait les cuisines et l'endroit où se trouve le prince : "Donggung" qui sont en reconstruction. Notre guide nous explique qu'ils espèrent que le palais sera reconstruit à l'identique, du moins ils l'espèrent, dans une dizaine d'années et que si on y vient chaque année tout ne sera plus comme nous étions entrain de le voir actuellement. C'était vraiment la séquence émotion car on ressentait à quel point pour eux c'est important de partager leur patrimoine et qu'ils sont contents de le faire. Ils sont toujours prêts à répondre aux questions, peu importe le temps qu'il fait ils font toujours les visites...

Gyeongbokgung et le Musée Folklorique National de Corée

Encore un petit effort nous y sommes presque ! 

Et là on arrive à Hwangwonjeon qui se trouve juste devant Geoncheonggung qui était une résidence privé où allait se reposer les membres de la famille royale. Mais c'est aussi l'endroit où en 1895 la reine Myeongseong, épouse du roi Gojong, est violée, assassinée et brûlée par des ronin (assassins Japonais) infiltrés dans la résidence. Après cela, le roi Gojong quitta Gyeokbokgung pour s'installer à Deoksugung et les Japonais détruisirent tout le reste de la résidence. Bref ce petit pavillon a été crée pour le repos du roi et personne n'avait le droit de le déranger pendant qu'il était là, c'était le moment où il se reposait vraiment loin de toutes ses responsabilités. Le pont qui le relie était à l'époque le seul fait entièrement de bois pendant toute la Dynastie Joseon mais malheureusement les Japonais l'ont entièrement détruits. Il fut reproduit par la suite à l'identique.

Gyeongbokgung et le Musée Folklorique National de Corée

A Gwanghwamun, la porte du Sud, vous pouvez voir des vraies relèves de garde. Je n'ai pas vu celle de Gyeongbokgung mais de Deoksugung mais c'est vraiment à voir. Si vous le ratez ce ne sera pas une perte mais ce serait vraiment un plus de le voir ! Les gardes de Buckingham peuvent aller se rhabiller ! 

Gyeongbokgung et le Musée Folklorique National de CoréeGyeongbokgung et le Musée Folklorique National de Corée

Un peu d'histoire sur Gyeongbokgung ? Je vais la faire simple promis ! 

Déjà il a été construit en 1395 et c'est le plus grand des Cinq grands palais construits pendant la Dynastie Joseon. C'est le roi Taejo, premier roi de la Dynastie Joseon, qui est à l'origine de sa construction mais le nom fut donnée par un gouverneur très influent de l'époque : Jeong Do Jong. Il avait une très grande place pendant l'ère Joseon car ce fut la résidence des rois de cette Dynastie mais aussi l'endroit où dirigeait le gouvernement. Il fut endommagé à cause d'un incendie en 1553 mais fut restauré dans l'année par le roi Myeongjong. Il fut de nouveau brûlé mais cette fois-ci pendant la première invasion Japonaise en 1592. Il fut par la suite abandonné pendant environ 273 ans, pour le palais Changdeokgung, jusqu'à ce que le Prince Regent Heungseon fasse restaurer tout le palais pendant le règne du roi Gojong en 1867 avec un total de 432 703m2 ou bien 330 bâtiments et 5792 pièces. Et en 1915 bim autre invasion Japonaise. Les droits du terrain ayant été transféré au Gouverneur General de Corée (un Japonais) et sous prétexte d'une exposition ils remettent le couvert et construisirent leur propre quartier général transférant Gwanghwamun dans la partie Est du palais. Le QG des Japonais fut enlevé en 1996 mais bon comme je vous l'ai dit c'est toujours en reconstruction, ce depuis 1990, et Gwanghwamun reprit sa place dans le Sud du palais en 2009 comme je vous l'avais expliqué dans l'article sur Gwanghwamun.  

 

Sachez que si vous y allez en Hanbok (habit traditionnel Coréen) l'entrée sera gratuite ! Il faisait trop froid donc on ne l'a pas fait mais ce que je vous conseille aussi si vous ne voulez pas porter de Hanbok c'est de prendre le billet qui coûte 10000 won (environ 8€). Vous pourrez voir tous les palais en plus des tombeaux royaux et si vous avez peur de ne pas pouvoir en profiter il est valable pendant 3 mois ! Tous les palais sont à voir car ils n'apportent pas la même chose et d'autres histoires. Sinon si vous voulez le billet normal il est au tarif de 3000 won (environ 2,50€).

 

Gyeongbokgung 

Métro : Gyeongbokgung

Fermé le Mardi ! 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Fadette 04/04/2017 17:40

Krys, bonjour, avez-vous déjà entendu chanter Song Sohee ? Je l'adore. Quant à la musique chinoise, c'est le Kunchu qui est entré dans mon coeur.
Oui, l'article m'a beaucoup aidé parce que la complexité de cette culture, vous n'en avez pas fait un article "touristique" et ça, c'est très bon.
Je parcours aussi tous vos écrits. Saluez Shanghai pour moi, même quand il est sous la pluie, Beijing même quand il est sous la brume et que le soleil émerge à peine, au matin.
Et si vous passez à Suzhou, pensez à cueillir quelques feuilles des camphriers, elles sont présage de longue vie. Zàijiàn / annyeong Fadette

Krys / 克丽丝 05/04/2017 04:07

Bonjour Fadette !

Je l'écouterai dès mon retour à la maison !
Je ne veux surtout pas être touristique dans mes propos, il y a des guides de voyages pour ça et je suis rassurée et heureuse que vous layez remarqué.
Merci beaucoup de prendre le temps de me lire, Je penserai bien à vous lors de mon voyage à Suzhou et pour le moment je vous embrasse de Shanghai !
Annyeong / Zai Jian

Fadette 03/04/2017 11:09

Merci. Merci d'aimer la Chine comme moi. Merci pour cet article sur la Corée du Sud car je m'intéresse depuis quelques temps et beaucoup à l'ère de Joseon et celle de Goryo. Zàijiàn / annyeong ! Fadette

Krys / 克丽丝 03/04/2017 11:34

Merci à toi Fadette d'avoir pris le temps de me lire. J'espère que mon article t'aura apporté quelques renseignements =)