Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qian'men et Dashilan, Beijing

Qian'men et Dashilan, Beijing

Qian'men 前门 et Dashilan 大食懒 (ou Dazhalan 大栅栏) endroit que j'apprécie beaucoup à Beijing, j'envoie souvent mes clients là-bas qui en reviennent ravis car ce n'est pas très fréquenté des Occidentaux. Ce n'est pas ma partie préférée de Beijing mais une fois que j'y suis je suis contente d'avoir fait l'effort.

Le jour où nous y sommes allés avec Panda il ne faisait pas très beau et il pleuvait fort alors j'ai pas eu le courage de faire des photos grises qui ne vous donnerez absolument pas envie. 

Nous avions voulu tester le "Capital M". C'est un restaurant de cuisine occidentale et qui est très célèbre de par sa vue sur "La Porte du Devant" et nos concierges envoient beaucoup de personnes là-bas. Je dois avouer que la vue est superbe et que j'imagine que sur la terrasse l'été c'est encore mieux...mais c'est tout ! Le restaurant passe de la musique classique de un, non pas que ça détende pas l'atmosphère mais bon franchement quand on voit le dress-code de la clientèle on voit pas le rapport. La déco fait vieux, pas un vieux beau attention, mais un vieil appartement des années 1900. Franchement je n'ai pas apprécié mais le meilleur pire arrive. On nous assoit et on nous demande ce qu'on veut boire, Panda dit de l'eau et de la le serveur nous demande "plate ou pétillante". Oua la grande classe on te propose de l'eau gazeuse en simple boisson ! Donc il arrive avec une San Pellegrino, j'adore la San Pe et la je suis toute émoustillé. On prend donc la carte spéciale midi et j'ai pas trop faim alors je decide de prendre l'entrée et Panda prendra le plat. Un thé était compris donc c'est toujours ça de pris. J'ai j'avais voulu tester leur limonade à la framboise également. On se retrouve donc avec 2 boissons + l'eau gazeuse qui nous était servi régulièrement. Suivez-bien. Le repas n'est franchement pas au top, j'étais contente de mon entrée qui était du jambon iberique avec des pêches. Ok c'est simple mais pour le prix j'aurai espérer autre chose que une pêche, 2 tranches de jambon et deux feuilles de salade...Et je ne parle même pas du plat de Panda qui ne valait clairement pas le coup et il a même fini par le laisser chose qui n'arrive JAMAIS même s'il trouve ça pas bon ! On nous avait parlé d'amuses-bouches dans le menu mais tu parles c'était 2 bonbons dégueu ! Bref on a qu'une envie c'est partir ! On demande donc l'addition et au moment de l'addition, le chiffre affiché est 500 yuans ! Panda me dit qu'il y a un problème et je lui dit que la San Pe avait été compté (110 yuans la San Pe ! L'équivalent de 20€ !) donc il proteste car nous étions pas au courant que celle-ci était payante. Le serveur commence à parler avec Panda qui demande à voir le manager. Le manager parle à Panda et se met à me parler en Anglais, aaaaaa ça tombe bien j'ai justement quelque chose à dire ! Je lui dit donc que je peux comprendre qu'une San Pe se paye étant donné l'importation etc..mais que c'est le serveur qui nous l'a pas énoncé au début du repas. Sachant que j'avais également un thé, qui était souvent rempli, que j'ai eu du mal à finir et une limonade forcement nous n'avions pas besoin d'autre chose sachant que nous étions que 2 et que nous avions l'équivalent de 3 boissons. On ne me la fait pas à moi non mais dit oh ! Donc finalement il nous l'enlève de la note et on paye mais alors franchement on n'y reviendra plus et je ne le conseille absolument pas ! C'est pas bon, c'est cher bref c'est clair, net et catégorique passez votre chemin ! 

 

 

Qian'men et Dashilan, BeijingQian'men et Dashilan, Beijing

On se casse de là, parce que franchement il y a pas d'autre mot, puis on descend la rue Qian'men et de là vous voyez plusieurs petites boutiques plutôt locales avec quelques petits musées comme le musée vous expliquant comment on fait le "Baijiu". Il y a aussi le Musée de cire de Madame Tussaud dont je vous parlais ici qui est pas mal pour rigoler un peu ! Après, dans une rue croisante, on arrive sur Dashilan ou Dazhalan Dajie.

J'adore cette rue ne serait-ce que pour regarder ! Pas un Occidental, que des Chinois et là vous avez l'impression de vous retrouver dans une toute autre ville. La rue a été rénovée mais elle conserve certaines boutiques de la Dynastie Ming comme cette boutique de soie très célèbre Rui Fu Xiang 瑞蚨祥 qui a apparemment d'autres boutiques en Chine. J'aime beaucoup mais le prix est tellement élevé que je ne fais que regarder. Elle comporte également beaucoup d'autres Lao Zihao 老字號. Les Lao Zihao sont des enseignes qui existent depuis très longtemps (parfois plus de 400 ans) et qui ont un passé historique, on les retrouve grâce à l'enseigne apposée "China Time Honored Brand" et on en trouve pour toutes les catégories.

Qian'men et Dashilan, Beijing
Qian'men et Dashilan, BeijingQian'men et Dashilan, Beijing

Vous pouvez manger des petits snacks très Beijing également mais ce que je préfère c'est cette pharmacie datant des Ming, Tongrentang 同仁堂. Je n'y achète jamais rien mais au rez-de-chaussée vous y trouverez de la médecine Occidentale et Chinoise (nouvelle médecine) et à l'étage vous trouverez de la vraie médecine chinoise avec toutes sortes de plantes, du ginseng et aussi des choses étranges comme cette queue de cerf.

Qian'men et Dashilan, Beijing
Qian'men et Dashilan, BeijingQian'men et Dashilan, Beijing
Qian'men et Dashilan, BeijingQian'men et Dashilan, Beijing

Bref aussi bien l'architecture que ce qu'on y trouve est tout à fait fascinant ! Il y a également pleins de petites boutiques de souvenirs que vous aurez surement moins cher que près de la Cité Interdite et aussi des boutiques de thé.

Vous l'aurez compris je vous le conseille ne serait-ce que pour zieuter vous ne serez pas déçus ! 

Qian'men et Dashilan, BeijingQian'men et Dashilan, Beijing

Il faut savoir que Dashilan fait tout de même 275 mètres d'Est en Ouest ! Dashilan n'existait pas sous ce nom là pendant la Dynastie Ming mais sous le nom de Langfang Sitiao, d'ailleurs Langfang signifiait une sorte de débarras que l'on trouvait le long de la rue. Même si le nom Dashilan n'existait pas, elle a toujours été une rue dont le commerce était fleurissant. Les noms de boutiques que je vous ai précédemment cité faisait partis des fleurons qui constituaient à faire de cette rue une rue qui peut ressembler à notre Triangle d'Or Parisien. 

En 1488, le gouvernement central a construit de grosses clôture dans toutes les entrées de rue de Beijing pour la "sécurité publique". Ces clôtures ont été installées grâce aux locaux et à la fin de la Dynastie Qing on en comptait 1700. Ils ont pas chômés. Les clôtures de Langfang Sitiao avait été, elles, construites par les commerçants et celles-ci était particulièrement larges d'où le nom de Dashilan qui veut dire "Grosse Clôture". Et c'est avec le temps que le nom Dashilan est resté. C'est là qu'on se rend compte que les poèmes chinois sont très complexes mais alors pour le nom des rues il n'y a rien de plus simple ! 

Malheureusement en 1899, un incendie endommagea les clôtures qui était faites de bois et c'est en 2000 que les autorités les remplaça par des clôtures en fer. Entretemps cela n'a pas empêché l'utilisation du mot "Dashilan".

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article