Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La femme Chinoise : Deviendrait-elle plus carriériste au détriment de la famille ?

La femme Chinoise : Deviendrait-elle plus carriériste au détriment de la famille ?

On va rester sur le cas de "La Femme Chinoise", je vous avais fait la première partie ici si vous vous souvenez. Je vous expliquais à quel point la pression était forte pour une femme pour trouver quelqu'un de stable (financièrement parlant), de se marier jeune, enfin de donner un fils à son époux pour après rester à la maison pour s'occuper de la famille. C'est une pensée très peu moderne et pourtant qui existe toujours à l'heure actuelle et je ne parle pas des milieux ruraux où c'est de coutume de penser cela. Cependant une poignée d'irréductibles chinoises résistent encore et toujours à cette volonté de devenir une femme ainsi qu'une mère dans le sens extrême. Mais qu'est-ce que je veux dire par la ? Tout simplement qu'être une épouse et une mère c'est bien mais dans la vie il y a aussi soi-même.

Je vais vous donner deux exemples très concrets en espérant qu'elles ne liront jamais cet article ! 

De un, ma manager. Ma manager a, je pense, bien la trentaine passée. Elle est mariée bien évidemment MAIS n'a pas d'enfants ! Bon après pas tout le monde veut des enfants ce que je peux tout à fait comprendre quoi qu'en Chine je pense que cette volonté doit être inférieure à 0,01% ! Mais ce n'est pas là où je veux en venir. Ma manager est mariée mais elle ne vit pas avec son mari, dans le sens que celle-ci travaille à Beijing et son mari travaille dans le Zhejiang (beaucoup plus loin qu'une trentaine de kilomètres). Il rentre chez eux lorsqu'il a des vacances si ce n'est pas elle qui le rejoint lors de ses vacances. En Chine, cela arrive très souvent que les deux ne travaillent pas dans la même ville et je pense à l'une de mes lectrices qui m'avaient fait part de cette situation. Mais dans le cas de ma manager c'est qu'elle aime trop son travail pour partir ailleurs ! Elle est totalement attachée à son lieu de travail ! Donc elle voit son mari dans le meilleur des cas 1 fois par mois, et encore elle m'a dit que celui-ci n'avait pas beaucoup de vacances. Bien sûr je pense que ça la dérange mais pas plus que ça, d'ailleurs quand je lui explique des trucs sur Panda comme quoi j'ai besoin de temps avec lui etc..elle me dit "tu peux faire des choses par toi-même" ou bien "C'est bien que tu sois rentrée seule à la maison !"...Bien sûr que je peux faire les choses sans lui, je suis une adulte et j'ai pas besoin qu'on me tienne par la main pour faire les choses mais c'est par simple envie d'être avec lui. Quand on aime quelqu'un on aime passer du temps avec lui, faire des choses avec lui et mon travail aussi génial soit-il ne remplacera jamais la personne qui fait mon bonheur quotidiennement. C'est bien d'être épanouie professionnellement mais c'est bien d'être épanouie dans sa vie personnelle aussi.

Une autre personne, qui travaille dans le même endroit que moi mais dans un autre département, ne vit pas avec son mari qui travaille dans une autre province loin de Beijing. Je lui ai demandé si ça ne la dérangeait elle m'a dit "Non pas du tout et je suis même plutôt contente que cela se passe ainsi". Et qui ne comprenait pas non plus pourquoi j'avais ce besoin d'être si souvent avec Panda. Donc comme quoi les Chinoises d'aujourd'hui pensent plus à leur travail et leur bien-être plutôt que de ressembler à de vraies petites poules pondeuses. On est dans une envie réelle d'indépendance et d'évolution. Je suis tout à fait d'accord que ce n'est pas à elles de faire toutes les concessions du monde pour être avec leur mari. Elles ont le droit d'avoir envie d'une carrière, de faire en sorte de l'avoir, et d'être des femmes indépendantes enfin ! Mais au final que signifie le mot "mariage" à ce moment là ?

Je parlais de ces deux personnes avec une de mes collègues qui est également fiancée et qui elle a suivi son fiancé Espagnol qui a été transféré à Beijing. Elle m'a dit qu'il fallait qu'elle le suive sinon que signifiait le fait d'être "fiancée" et donc par la suite "mariée" si ce n'est pas pour vivre près de son mari. Et cela me fait penser à une ancienne collègue de travail de notre hôtel qui est partie, alors qu'elle adorait son travail et l'hôtel, car son mari était transféré. Je lui avais dit "Tu n'es pas triste ?" et elle m'avait répondu "Bien sûr, mais je suis ma famille" et pourtant c'est une Chinoise qui avait fait ses études en Allemagne, qui s'est marié à un Allemand et qui est très ouverte d'esprit. 

Je suis quelqu'un qui prône l'indépendance de la femme dans le sens que j'apprécie que Panda paye l'addition mais j'aime aussi la régler. Si un jour j'ai des enfants, j'aimerais pouvoir rester à la maison m'en occuper mais j'aimerais pouvoir aussi retourner travailler pour avoir une vie à côté. J'aime être avec Panda mais j'aime aussi être au calme le matin pour pouvoir écrire mes articles sur le blog et sur la page. Mais je dois avouer être très à cheval sur le mariage. Je suis d'accord que parfois il n'y a pas le choix et qu'on ne peut pas travailler dans la même ville pour tout un tas de raisons. Mon ancien directeur fait lui même les allers-retours le week-end pour retrouver sa famille car il travaille dans une autre ville de France. Après je suis d'accord que la Chine est plus grande que la France et donc qu'il est plus difficile de rentrer chez soi le week-end.  Mon directeur actuel vit en Chine alors que toute sa famille vit en Angleterre car il est un "International General Manager". Mais bon pour revenir aux femmes chinoises, est-ce qu'au final on est passée de la femme chinoise trop dépendante à la femme chinoise trop indépendante ? En tout cas ça fait plaisir de voir que la femme Chinoise avance dans sa manière de penser et de voir son propre avenir en tant que femme et donne un coup de peps à une société encore bien trop patriarcale ! 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article