Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Temple du Ciel, Beijing

Temple du Ciel, Beijing

Sachez que ce parc se trouve qu'à une station de métro de chez nous et que nous avons mis deux mois à y aller...

Il y a 3 choses à ne pas rater si vous allez à Beijing, hormis la Grande Muraille : La Cité Interdite, la Place Tian'anmen et le Temple du Ciel. Ce sont en général ce que nous demande les clients et il y a d'ailleurs des tours réunissants les 3. Et ce serait une grave erreur de snober cette partie là.

Et si vous voulez faire un peu de shopping après vous avez le Pearl Market juste à côté. Je ne veux pas faire d'article sur cet endroit qui sent l'arnaque rien qu'à la vue du nom mais si vous en voulez un dites le moi.

Le Temple du Ciel, ou Tian Tan 天坛 de son nom Chinois, est un monument très connu à Beijing déjà parce qu'il abrite un très beau parc, selon le moment de la journée vous pouvez voir des personnes faire leur Tai-Chi ou même chanter des airs d'Opéra Chinois, mais aussi parce que l'édifice lui même en vaut la chandelle. Déjà pour rentrer dans le parc il vous faut payer 15 yuans, eh oui en Chine il faut payer pour avoir accès à des parcs, mais bon c'est pas non plus la mer à boire car le parc est vraiment immense (267 hectares tout de même) et qu'il est très agréable. Mais je vous dis ça car après il vous faudra payer l'entrée du temple qui est de 20 yuans (environ 2,60€). Ca aussi très commun en Chine : vous payez l'accès au parc puis parfois vous devez payer l'accès à l'édifice. Mais c'est pas grave ça vaut le coup d'aller voir. Et ça vaut le coup d'aller voir tout simplement parce que c'était l'endroit où les Empereurs priaient pour qu'il y ait une moisson favorable. N'oublions pas que le nom de l'Empereur, où du moins l'un des nombreux noms, est Fils du Ciel. Il est donc tout à fait normal que l'Empereur fasse le lien entre la Terre et le Ciel pour conserver un bon équilibre et montrer son respect au Ciel. Une fois rentré dans l'endroit où se trouve Tian Tan, vous pouvez vous diriger soit directement vers le Temple du Ciel ou bien vers les autres salles. La salle qui se trouve à gauche, lorsque vous rentrez, est la salle du Grand Sacrifice et elle contient des maquettes du Temple du Ciel, des maquettes des précédents édifices et un peu d'histoire sur comment se déroulait l'offrande. De ce que j'ai compris, cela se déroulait deux fois dans l'année et aucun Chinois commun n'avait le droit de voir cette cérémonie car l'Empereur priait personnellement pour les moissons de l'année à venir. D'ailleurs, il avait des tenues prévues à cet effet et s'abstenait de manger de la viande. Lors du Solstice d'Hiver, ceci devait être parfaitement effectué sous risque de grand problème pour la nation dans l'année à venir.

Temple du Ciel, BeijingTemple du Ciel, Beijing
Temple du Ciel, Beijing

Après on passe bien sûr à l'édifice majeur de ce parc qui n'est autre que "la Salle de la Prière pour de bonnes moissons". Au moins tout est dit on est ici, où du moins l'Empereur, pour prier pour de bonnes moissons à venir. Ceci n'est pas le plus important. Le plus important est que, vue du Ciel, le Temple (même si en soit c'est plus un autel) est construit selon un très ancien principe Chinois : une forme ronde sur une base carré, "le Ciel est Rond, la Terre est Carrée". D'ailleurs les monuments ronds contiennent des tuiles bleues qui représentent le Ciel et les monuments carrés des tuiles vertes qui représentent la Terre. L'extérieur est vraiment sublime et je comprends pourquoi il est l'un des emblèmes de Beijing. Mais ce qu'il faut savoir c'est que ce toit, ou que dis-je triple toit, est posé sur 3 terrasses en marbre et les piliers en bois qui le soutiennent ne comporte aucun ciment, aucun clous ou quoi que ce soit ! Sachant que ce monument est quand même haut de 38m et le diamètre est de 30m !

Comme pour la Cité Interdite et Yiheyuan (Palais d'été) vous ne pouvez pas rentrer et devez vous contenter de regarder contre une barrière. Je ne sais pas si c'était parce qu'il faisait pas très beau ce jour là mais on ne voyait que peu l'intérieur. Apparemment il y a un dragon qui est sculpté et enchâssé dans le plafond, qui est le symbole de l'Empereur, mais je ne l'ai pas vu car c'était plutôt difficile à voir de la barrière. Les 4 piliers intérieurs représentent les 4 saisons et les 12 piliers extérieurs représentent les 12 heures et les 12 mois de l'année. Malgré le fait que je n'étais pas très emballé par l'intérieur due à la luminosité et à ce problème de barrière, je suis restée totalement émerveillée par l'extérieur que j'ai pris sous tous les angles.

Temple du Ciel, BeijingTemple du Ciel, Beijing
Temple du Ciel, BeijingTemple du Ciel, Beijing

Un peu au Sud de Tian Tan vous trouverez la Demeure du Seigneur du Ciel ou la Voute Céleste Impériale. On y remettait les autels lorsqu'ils n'étaient pas utilisés. Mais en plus de cela, dans la voûte, on y plaçait les tablettes des Empereurs qui étaient utilisées lors des solstices d'Hiver.

Temple du Ciel, Beijing

Pour la petite histoire, son nom initial est Monument du Ciel et de la Terre. Il fut construit entre 1406 et 1420 sous la demande de l'Empereur Yongle, l'un des Empereurs de la Dynastie Ming mais aussi l'un des plus connus. On lui doit notamment la Cité Interdite. En 1530, on décide de séparer les sacrifices faits à la Terre et au Ciel. C'est d'ailleurs en cela qu'a été construit la Demeure du Seigneur du Ciel qui fut appelé par la suite "Temple du Ciel". En 1749, l'Empereur Qianlong qui est lui aussi un des grands Empereurs Chinois, décide d'agrandir la Demeure du Seigneur du Ciel et remplace les tuiles bleues par du marbre. C'est d'ailleurs grâce à lui que Tian Tan gagne en hectares. Sachant que le nom de Tian Tan fut donné par l'Empereur Jiajing.

Pendant la Seconde Guerre de l'Opium, 1856-1860, les troupes Franco-Britanniques occupèrent le Temple. Puis, pendant la révolte des Boxers, le temple fut un poste de commandement pour l'Alliance des Huit Nations pendant environ 1 an ce qui affligea de sacrés dégats à Tian Tan. Après la chute de l'Empire Qing, le temple fut pillé et dévasté puis laissé à l'abandon...En 1914, Yuan Shikai, a interprété une cérémonie de prière Ming à Tian Tan en vue de se déclaré Empereur. En 1918, il fut transformé en parc public mais ce n'est qu'en 2005 que des projets de rénovations furent entrepris et ce par rapport aux Jeux Olympiques de 2008. Ces rénovations furent terminées le 1er Mai 2006 et ont coûté 47 millions de yuans. Il est inscrit depuis 1998 au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

Temple du Ciel (Tian Tan 天坛)

Métro : Ligne 5 arrêt "Tiantandongmen 天坛东门"

Tarif saison haute parc : 15 yuans (environ 2€)

Tarif saison basse parc : 10 yuans (environ 1,30€)

Temple du Ciel, Beijing
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article