Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 4 grandes inventions Chinoises

Et oui aujourd'hui on va parler d'inventions chinoises mes petits Jiaozi ! Bon c'est vrai que, de nos jours, avec toutes leurs contrefaçons et le "Made in China" ont a du mal à croire qu'ils ait inventé des trucs et pourtant ! Toujours est-il qu'à l'époque ils étaient bien plus avancés que nous les Loulous ! Peut-être en ont-ils eu marre de leur célébrité et qu'ils ont décidé de laisser la place pour arrêter de faire de l'ombre ? ;)

Les 4 grandes inventions Chinoises

Le Papier

 

Euh c'est pas une grande invention de la Chine car il y a eu le "Papyrus" avant ! FAUUUUUX !!

Que les Egyptiens aillent se rhabiller ! C'est les Chinois qui ont d'abord inventé le papier, oui les Chinois ont une méthode plus ancienne et je vais vous raconter ça depuis le début ! Ca me donnera l'occasion de me servir des 2/3 cours que j'ai pu apprendre à l'Inalco, big up à Crackers et Polka ;)

 

Déjà les Chinois furent les premiers à écrire sur des supports, parce qu'à un moment dessiner sur le mur c'est pas très pratique ! En fait ça a commencé avec la divination, ils prenaient des omoplates d'animaux et des carapaces de tortues qu'ils mettaient au dessus du feu. Cela faisait des craquelures et c'est comme ça qu'ils ont commencé à créer les sinogrammes en gravant sur les craquelures. Après il y a eu les moules qui servait à couler des objets en bronze. Une amélioration, il y a eu l'apparition de la calligraphie au pinceau grâce aux fiches, ces fiches étaient créées à base de bambou fendus en deux ou tablettes de bois minces. Celles-ci étaient tenues par des cordes et assemblées en rouleaux dès le IVe siècle avant notre ère. Et vous savez quoi ? Le recyclage ils connaissaient déjà ! Dès qu'ils n'avaient plus besoin de ce "parchemin" ils limaient les fiches jusqu'à ce qu'elles redeviennent neutres et réécrivaient par dessus ! Les stèles étaient réservées aux annotations publiques, comme les lois et les châtiments aux temps de Qin Shi Huang. Il fut également retrouvés des écritures sur soie mais les premiers vestiges ce qu'on pourrait appelé "papier" remontent du IIe siècle avant notre ère. Parce que la soie c'est trop cher pour écrire dessus !
On a retrouvé, à Gansu en 2006, un papier fait à base de fibre de lin daté du 8e siècle sous la Dynastie des Han Occidentaux. Ce n'est qu'un fragment mais le message le plus ancien que nous connaissons à nos jours et une vingtaine de sinogrammes fut déchiffrés.

On aurait pu penser que les Chinois utilisaient le riz comme procédé mais pas du tout ! On y trouve souvent du lin mais aussi du bambou et d'autres fibres qui permettent de varier les papiers. C'est Tsai-Lun qui eut l'idée du bambou. Il eut l'idée en regardant des guêpes qui construisirent leur nid à l'aide de fibres de bambou qu'elles arrachaient et ramollissaient avec leur salive afin d'en faire une bouillie et celle-ci devient très rigide une fois sèche. Il décida de faire pareil ! Il broya du bambou dans l'eau ce qui donna une pâte liquide qu'il filtra avec un tamis puis qu'il fit sécher au soleil !

Après il y eut le papier chanvre. Ici on le doit à Tsai-Lung qui était un eunuque de la Cour Impériale. Lui c'était un petit malin ! Pour faire connaitre son invention à l'Empereur, il se fit passer pour mort et demanda juste avant son traquenard de faire brûler du papier chanvre autour de son cercueil. Puis il mit en scène sa propre résurrection qu'il attribua à son invention ! C'est en cela, que jusqu'à aujourd'hui, les Chinois font brûler du papier chanvre lors des funérailles.

Mais d'après une tradition chinoise ce serait Cai Lun, un ministre de l'agriculture, qui aurait codifié pour la première fois l'art de fabriquer le papier et d'en améliorer la technique pour créer en masse et faire des ramettes en 105. 

Bon après lors de la bataille de Talas, qui se trouve dans le lieu de vos prochaines vacances : le Kirghizistan, en 751, des Chinois ont été faits prisonniers forcément comme Tipiak on leur a volé la recette et vous savez la suite

Les 4 grandes inventions Chinoises

L'Imprimerie

 

Forcément Papier rime avec Imprimerie donc franchement Guty (petit surnom pour Gutenberg) tu arrives un peu tard !

Dès le IXe siècle, les Chinois connaissaient déjà l'imprimerie aux caractères mobiles ! C'est inventeur chinois Bi Sheng qui utilisa dès 1040 des caractères mobiles en terre cuites. En plus d'y avoir retrouvé des fragments de papier, on a trouvé dans le Gansu des caractères mobiles en argile datant de la moitié du XIIe siècle mais aussi des caractères mobiles en bois mais cette fois-ci en langue Ouïghour (mandchoue, mongol).

La technique est ensuite devenue plus courante en 1467, d'ailleurs on l'a utilisé pour imprimer le roman 剪灯余话 Jian Deng Yu Hua de Li Changqi.

Et Guty ne l'a découvert qu'en 1454, c'est pas bien de s'approprié l'invention d'autrui ! PS : Je viens de lire la biographie de Gutenberg et franchement ça m'a rendu trop triste !

Mais bon après ils ont fini par abandonner la technique parce que ce n'était pas adapté aux idéogrammes contrairement à l'écriture occidentale, qui elle, n'a que peu de caractères et donc parfaite pour elle.

Les 4 grandes inventions Chinoises

La Boussole :

 

Pour sûr la boussole est bel et bien chinoise, mais la date de sa création est imprécise. La fonction première de la boussole à l'époque n'est pas celle que nous connaissons aujourd'hui, on pense plutôt à un principe de Feng Shui avec une pierre aimantée qui sert à harmoniser l'énergie environnementale "气 Qi". 

La première référence littéraire se trouve dans un ouvrage de Wang Xu "Livre du Maitre de la Vallée du Diable" datant du IVe siècle avant J-C et on y parle de "magnétisme" : "La magnétite fait venir le fer à elle, ou l'attire". Il est également écrit dans l'ouvrage que les habitants de la cité-état de Zhang connaissaient leur position en utilisant "la flèche du Sud". En cela, certains historiens pensent qu'il s'agit du premier usage de la boussole en tant qu'instrument de navigation et d'autres pensent que cette flèche désigne "le chariot pointant le Sud" (chariot antique chinois pointant toujours vers le Sud grâce à un mécanisme permettant de compenser les rotations du véhicule, Google Images est votre ami).

Après il y a la première mention de l'aiguille dans un autre ouvrage datant d'entre 70 ou 80 av J-C : "la magnétite attire une aiguille". Et c'est la première fois que l'on cite une aiguille attirée par un "aimant" mais "l'aimant" n'est pas clairement écrit. 

Sous la Dynastie Song, entre 1040 et 1044, on parle enfin d'un instrument d'orientation en parlant d'un "poisson indiquant le Sud". Le "poisson" étant en fer, celui-ci flotte dans un bol d'eau et montre le Sud. Dans le Wujing Zongyao (réunion des techniques militaires les plus importantes) on peut lire : "Quand les troupes doivent faire face au mauvais temps, ou à la nuit noire, et que l'on arrive plus à s'orienter (...) ils faisaient appel à un instrument mécanique pointant le Sud, appelé aussi "poisson indiquant le Sud". 

Et enfin, la boussole tel que nous la connaissons nous est décrite dans le livre de "Pingzhou Ketan" de Zhu Yu datant de 1117  : "Le navigateur connait la géographie, il observe les étoiles la nuit, il observe le soleil le jour ; quand le ciel est sombre et nuageux, il regarde la boussole".  

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article